2022 : Mini journal de guerre – mars

Avec Olga, Pacha, Tanya, Valera, Irina, Tola…

Nous préparions un voyage en Ukraine, trois semaines en avril, quelques français de retour dans la Zone. L’armée russe campait par là.

Nous échangions avec Olga pour préparer ce voyage, nous parlons désormais de la guerre.

2014 – Secteur de Poliské – Rudnia 2.0


Les infos permanentes :

Jeudi 31/3, 23h55

C’est confirmé par l’AIEA.

L’Ukraine a informé aujourd’hui l’AIEA que les forces russes qui contrôlent la centrale nucléaire de Tchernobyl depuis le 24 février avaient, par écrit, transféré le contrôle de la centrale nucléaire au personnel ukrainien et déplacé deux convois de troupes vers le Bélarus. Un troisième convoi avait également quitté la ville de Slavutych, où vivent de nombreux membres du personnel de la centrale nucléaire de Tchernobyl, et s’était dirigé vers la Biélorussie. En outre, l’Ukraine a signalé qu’il y avait encore des forces russes sur le site de la centrale nucléaire de Tchernobyl, mais a présumé que ces forces se préparaient à partir.

AIEA, point du 31 mars, traduction automatique


Jeudi 31/3, 23h30

Je regarde très peu d’images de la guerre. Je vois celles publiées dans les fils que je lis et celui du Monde est très sobre.

LiveUaMap publie cette vidéo Youtube, un film de drone au dessus de l’aéroport de Hostomel, attaqué au début de la guerre (et qu’entendait Olga depuis Irpin). Reconnaître l’Ukraine dans ces images, le saccage, sous la musique dramatique, je m’attends à voir le réacteur éventré à l’occasion d’une rotation supplémantaire du drone. Non, ce n’est pas l’accident de Tchernobyl (Ukraine-saccage-dramatique), c’est la guerre en 2022.

Pacha va bien, il a tout ce qu’il faut, il a reçu sa solde. Il embrasse Maya. On n’a pas à savoir où il est, mais ça va.

Les élèves rappellent Olga pour prendre des cours, l’une, depuis l’Ukraine, d’anglais, l’autre depuis la Pologne, de français parce qu’il veut tenter sa chance au Canada.

C’est bleu à la centrale. Les camions rouges remontent vers la frontière biélorusse.


Jeudi 31/3, 20h45

Nos troupes ont occupé Irpin, mais Bucha est toujours sous le contrôle de l’ennemi, la Garde nationale s’y est retranchée et les bombardements de mortier se poursuivent constamment, principalement le long des routes logistiques, d’où vous pouvez vous approcher et entrer. Par conséquent, tous nos développements dans le nettoyage de la ville, l’évacuation des blessés et des morts sont toujours menacés, a déclaré Oleksandr Pavlyuk, chef de l’Administration militaire régionale de Kiev (OVA).

Comments.ua, à propos d’un retour des habitants à Irpin

Le commandement des forces terrestres ukrainiennes affirme avoir compté « près de 700 unités d’équipement se retirant vers Ivankov, vers la frontière biélorusse.

LiveUaMap

La purge des chemins de fer biélorusses bat son plein. Des dizaines de conducteurs de train et de personnel technique ont été arrêtés cette semaine. Rien qu’aujourd’hui, les chaînes pro-gouvernementales Telegram ont publié plus de 30 vidéos dans lesquelles des employés arrêtés « avouent » avoir saboté des échelons russes et d’autres crimes.

LiveUaMap


Jeudi 31/3, 20h00

Les Russes auraient quitté Tchernobyl, avec un certain formalisme cocasse…

Les troupes russes ont signé un document « remettant la garde de la centrale nucléaire de Tchernobyl au personnel de la centrale nucléaire ».

LiveUaMap

Un article douteux évoque un départ des Russes de la ville de Dymer, entre Ivankiv et Kiev. Est-ce que les Russes vont quitter Ivankiv et tout le district sud-ouest de Tchernobyl ? Va-t-on avoir des nouvelles de Tola et Valera ?


Jeudi 31/3, 17h30

La compagnie nucléaire ukrainienne (Energoatom) affirme que les forces russes situées dans la région de Tchernobyl ont annoncé qu’elles quitteraient le site. La société dit que certains sont partis et qu’il ne reste plus qu’un petit nombre.

LiveUaMap

Le capteur JRC de Tchernobyl (ville) n’est pas reconnecté.


Jeudi 31/3, 11h45

« Briefings insuffisants » et « manque de maîtrise des sujets » : changement de direction au renseignement militaire français.

Les services de renseignement américains et britanniques font état d’une détérioration des relations entre Poutine et le ministère de la défense russe :

Nous avons des informations, que nous avons maintenant rendues publiques, selon lesquelles [Vladimir Poutine] s’est senti trompé par l’armée russe.

Kate Bedingfield, directrice de la communication de la Maison Blanche

Le fil Twitter britanique :


Jeudi 31/3, 0h25

Des envahisseurs russes irradiés dans la zone de Tchernobyl ont été emmenés à Gomel pour y être soignés.

Obozrevatel, traduction automatique


Mercredi 30/3, 23h38

Aperçus. Revue de presse.

Je me demande si le razbornic ne devrait pas être un motif d’invasion de l’Autriche…

Anonyme (sorte de devinette)

J’aime beaucoup « Reines de chantiers »…

Pascal

Le Monde (fil principal chez nous)