Soulager le capitaine.
La chronique de Pascal Rueff.