Du constat d’échec (constat de choc) de la fin 2006 à la présentation de L’Île de T. fin 2010, Longueur d’Ondes aura été le témoin de nos témoignages.
Quatre ans de trajet qu’une tentative de pont (à cinq pieds) pouvait enjamber.

Grâce à Laurent le Gall et au beau travail de Jean-Louis Magnier, ce court texte est lisible dans le numéro 2 de la revue « Une larme du Diable« , expérience réussie de livre à propos (du silence) du son.

Ce texte est désormais distribué à la fin de L’Île de T. pour laisser à l’auditeur un fil conducteur écrit.

Lire Muet