Munissez-vous d’oreillettes ou d’un casque stéréo pour bénéficier de l’audio 3D.



Texte intégral en français ici

« L’Île de T. » est une immersion dans le psychoparc de Tchernobyl : texte chuchoté en direct et enregistrements sonores 3D.
Vous avez dix minutes, lisez Muet.
Vous n’en avez que trois, lisez plutôt cet article.




« C’est un lieu. Un haut lieu. Un lieu de mémoire. Un non-lieu. Une île. Une projection de nos fantasmes et de nos peurs. Un espace originel qui serait entaché d’un péché suprême. Un début et un (re)commencement. Un trou noir que viendraient combler notre angoisse du vide et nos illusions à tout jamais perdues. C’est un périple intérieur, une histoire individuelle, un carburant intellectuel, un atome crochu à l’ère du nucléaire. C’est un « théâtre pour l’oreille » comme l’écrit Pascal Rueff, de cette écriture limpide et drue qui sait se frotter à ce qui fait l’essence d’un événement. »
Laurent Le Gall, Longueur d’Ondes

« Merci pour le voyage sensoriel hier soir… C’est vraiment une expérience unique, d’une grande force (beauté des textes alliée avec vos voix et mise en valeur par la technique utilisée, j’en ai perdu la notion du temps…). On est vraiment au plus proche des émotions vécues, il suffit de se laisser emporter : écouter pour voir !!! »
J.

« J’ai eu la chance, par hasard, de participer à votre expérience généreuse et sensorielle à Brest. J’en suis ressortie très touchée, un peu chamboulée. De tout ce que vous nous offrez, ce qui vient nous chercher au fond de notre chair. Certains mots, dans notre société, se sont réifiés. J’avais un peu peur dans un premier temps d’assister à une représentation d’un anti-nucléarisme dénué de substance et de complexité à grands coups de mots d’autorité. Il en a été tout autrement ; l’angle que vous avez choisi fait de nous des témoins à part entière du désastre, sans possibilité de s’échapper. Merci donc pour votre pugnacité, votre regard et cette générosité qui nous rentre par le creux de l’oreille et s’écoule lentement dans notre gorge ; je les espère nombreux ceux qui auront la chance de croiser votre route. »
P.



« L’île de T. » a été créé le 19 octobre 2010 aux Adrets, à l’initiative d’Antoine Choplin pour le festival Cairns.
La 49ème et dernière séance a été jouée le 26 avril 2015 à l’Image Qui Parle, Morlaix, à l’initiative de Patricia Le Calvez.


Dossier du spectacle [L’île de T – Théâtre pour l’oreille]
Photo de presse (crédit : Julien Lefevbre) [L’île de T – Photo de presse]
Fiche technique [L’île de T – Fiche technique]

Photos Fabien Lainé / Julien Lefebvre