Dans la série « transparence », visitez vos centrales préférées au moyen d’un dessin technique délicieusement rétro !


Grâce à l’université de Nouveau Mexique (un état américain très abonné au nucléaire), entrez dans l’intimité toute simple des centrales électro. C’est ici.

Les françaises sont assez bien représentées :
Creys-Malville
Chooz
Saint-Laurent-des-Eaux
Fessenheim
EPR
Sans oublier Forsmark, pour qui nous avons un petit faible (les détecteurs de Forsmark avaient les premiers détectés Tchernobyl).

L’état du Nouveau Mexique a connu la première explosion nucléaire, Trinity, en juillet 1945. Il héberge un centre d’isolement des déchets, le WIPP, qui pose problème depuis 2014. On peut lire ici le rapport de l’IRSN à ce sujet.