Communiqué :

« Radio-Tchernobyl est en grève pour une durée de 24 heures. Après quoi, le service reprendra comme si de rien n’était.
Nous sommes conscients que ce mouvement spontané de l’ensemble du personnel est inepte. Néanmoins, nous avons voulu faire écho à la grève du personnel du petit réacteur Osiris (CEA) qui produit des isotopes médicaux. Entre coût de la mise à jour du réacteur et pénurie d’isotopes, le débat clignote.
Par ailleurs, ce droit de grève est dédié à ceux qui n’en bénéficient pas, notamment le personnel importé sur le chantier EPR de Flammanville par Buygues. »

(Aucune image, ben oui, c’est la grève)