Emmanuel Lepage nous confie dans un album de première classe publié chez Futuropolis ses impressions d’Ukraine (résidence 2008).

« Emouvant de bout en bout, Un printemps à Tchernobyl offre un témoignage rare, troublant, qui conjugue à merveille le questionnement intime avec la réalité extrême d’un monde qui ne demande qu’à renaître. »
L’Express